13/03/2008

ASSASSIN'S CREED


Assassin’s Creed

On pensait vivre, avec "Assassin’s Creed", un "Kingdom of Heaven" en temps réel ; on en est pas loin même si ce titre "Ubisoft" s’inspire davantage du roman de Michael Crichton, "TimeLine" ("Les Prisonniers du temps")... Grâce à l’"Animus" - un système permettant de disséquer les séquences d’ADN chez l’homme - un mystérieux assassin du futur à le pouvoir de s’immiscer dans le cœur et l’esprit d’un de ses ancêtres, également meurtrier professionnel, opérant pour une fraternité en Terre Sainte au temps des Croisades médiévales. C’est donc sous les traits de cet assassin moyenâgeux, armé d’une épée et de poignards, que vous mènerez plusieurs missions d’infiltration et de "liquidation".

Assassin’s Creed

Malgré ce qu’on pourrait penser de prime abord, ce jeu n'est pas un simple Milshake de "Prince of Persia" et de "Splinter Cell" (deux autres franchises "Ubisoft") : "Assassin’s Creed" vous permet de jouer aussi bien dans la subtilité que dans le rentre-dedans ! De plus, il est nettement moins contraignant qu’un "Prince of Persia" (je pense tout particulièrement à l’épisode "The Two Thrones"). Non, "Assassin" fait davantage penser à "Twilight Princess" - pour ses petites séances d’équitation ou le sixième sens du personnage lui permettant de débusquer ses ennemis - la ruse et le sang en plus !

Assassin’s Creed

En effet, de belles giclées de sang ponctuent ce jeu qui bénéficie également d’un environnement très réaliste, d’une reconstitution historique des plus impressionnantes ainsi que d’une intrigue fouillée, complexe et prenante ! Demeurent toutefois quelques petites imperfections avec certains mauvais "raccords" dans l’animation du personnage (principalement lorsqu’il attaque un adversaire au corps à corps) & un principe de missions un tantinet répétitif (recueillir les infos sur votre cible et ensuite l'éliminer)…

Assassin’s Creed

Hormis ces quelques infimes désagréments, ce jeu procurera aux grands aventuriers une épopée féerique et dépaysante. Apprêtez-vous à vivre de longues soirées dans des contrées ensoleillées mais peu hospitalières. Plusieurs missions annexes viennent encore un peu plus agrémenter votre périple. Vous devrez, par exemple, dégommer une bonne soixantaine de Templiers (attention, ils sont parfois coriaces à trouver et à liquider) ou encore retrouver plusieurs types de drapeaux disséminés dans tout le Royaume & sauver des citoyens attaqués par de vilains soldats !

Assassin’s Creed

Il vous restera, avant d’entrer pleinement dans ce jeu, à suivre une petite séance d’entraînement qui peut paraître barbante, de prime abord, mais qui se révèlera des plus utiles au cours de votre aventure. Soyez donc patient à l’entame du jeu ! Bien soigné, le Gameplay nécessite quand même un petit temps d’adaptation avant de se fondre dans le moule.

Assassin’s Creed

Malgré quelques petites lacunes, "Assassin’s Creed" demeure un jeu très intéressant, le plus souvent tout simplement captivant. Baignant dans une ambiance et des décors envoûtants, ce titre initie peut-être une nouvelle franchise des plus prometteuses ! C’est en tout cas ce que laisse envisager la fin qui est très "ouverte" !

Assassin’s Creed

MON AVIS :

coeurcoeurcoeurcoeurcoeur_12

Une VIDEO pour la route...

09:14 Écrit par TOM dans JEUX, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.