18/05/2008

TRANSFORMERS sur la PlayStation 3

BUMBLEBEE & MEGATRON

Alors comment se porte le marché des jeux vidéo tout droit sortis des grosses productions ciné’ du moment ? On a envie de dire : rien de nouveau sous les nuages. "Transformers. Le Jeu" ne sera pas ce fameux "jeu-miracle" que l’on attend depuis un bon bout de temps déjà. Cette adaptation ludique rentre malheureusement dans le rang et constitue un énième volet morose dans la longue liste des Games - tirés d’une production hollywoodienne - faisant pâle figure sur console.

Transformers

Ce n’était pas faute d’avoir essayé quand même, étant donné que ce titre a été pinailler, à droit à gauche, des éléments et des idées tirés des grands "standards" du moment, comme "GTA. Grand Theft Auto" pour ne citer que lui.

Transformers

Suivant proprement l’intrigue du film (un bon point !), "Transformers" permet d’incarner les gentils Autobots ou, au contraire, les vilains Decepticans. Cette deuxième phase du jeu offre finalement peu d’agrément si ce n’est de détruire tout sur son passage. Les missions Autobots sont, elles, un poile plus variées, et encore !

Transformers

Tout en protégeant le jeune Sam Witwicky - interprété dans le film par l’acteur Shia LaBeouf -, vous devez à tout prix liquider les méchants extra-terrestres qui vous barrent la route. Pour se faire, vous disposez de différentes armes Hi-tech mais également d’éléments du décor qu’il est toujours possible de lancer sur son adversaire (voitures, bus, poubelles, poteaux électriques,…).

Transformers

Si les missions restent assez répétitives, la jouabilité est tout aussi moyenne, au même titre que les décors, finalement assez dépouillés. Reste le rendu de nos "géants de fer" qui est assez réussi. Ce titre des plus moyens est à réserver exclusivement aux fans inconditionnels du film qui ne craignent pas de débourser une trentaine d’euros (dans le meilleur des cas) pour pouvoir interpréter leurs robots favoris. Les autres seront bien inspirés de passer leur chemin.

Transformers

Terminons, toutefois, par une note positive : le concept de transformation à volonté des robots est assez attrayant. Sur terre, dans les aires ou sous le sable, on peut quand même se laisser prendre au jeu… Malheureusement, le capital sympathie pour ce "Transformers" s’effiloche au fil des heures.

MON AVIS :

coeurcoeurcoeur_12coeur2coeur2

17:02 Écrit par TOM dans JEUX, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |

16/05/2008

GTA IV, le vilain petit canard ?


GTA IV

On l’attendait depuis des mois & elle a fini par arriver, la nouvelle "bombe" de "Rockstar Games" : "Grand Theft Auto IV". L’arrivée de ce jeu déjà incontournable sur PS3 s’est, une nouvelle fois, signalée avec un bon nombre d’articles et de reportages dans la presse insistant sur la violence gratuite proposée dans ce jeu. Rien de nouveau sous le soleil de Liberty City en fait ! La saga "Bully", du même "Rockstar", avait également eu droit à ce qu’on peut appeler - finalement - une bonne campagne publicitaire !!!

Alors ce "GTA IV", le jeu le plus immoral de la création ?Les fans de la série trouveront sans doute qu’il y a eu autour de ce jeu beaucoup de bruit pour rien. On peut toujours voler des caisses, assassiner à tout va et en toute immoralité &… C’est vrai l’aspect sexualité (explicite) est davantage développé par rapport, par exemple, aux épisodes sur PSP. Hormis cet élément non négligeable (pour certains), le Bon Dieu et la miséricorde ne font toujours pas de vieux os dans la ville du Vice.

Rien de changer donc : un jeu à réserver aux majeurs ; mais pas nécessairement plus violent qu’un "Assassin’s Creed", autre titre incontournable sur les rayons PlayStation…

16:16 Écrit par TOM dans JEUX, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |