25/08/2011

Total METAL GEAR SOLID sur PS3 !!!

Metal Gear Solid Peace Walker HD Edition

Alors que les possesseurs de PS3 conservent sans doute toujours l’agréable souvenir du titre de Konami, "Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots" - sorti en 2008 -, cette franchise déclinée sur PSOne, PS2 et même PSP fera très prochainement reparler d’elle sur la console de pointe de Sony… L’éditeur nippon proposera en effet (au mois de novembre de cette année !?) un Pack spécial compilant trois titres phares de la saga, à savoir : "Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty", "Metal Gear Solid 3 : Subsistence" et "Metal Gear Solid : Peace Walker HD". Alors que "Sons of Liberty" sortit en 2002 sur la PS2, il fallut attendre quatre ans pour jouer au troisième volet "Subsistence", toujours disponible sur la deuxième génération des consoles de salon Sony. A la différence des deux premiers jeux rassemblés sur ce futur disque baptisé "Metal Gear Solid HD Collection", "Peace Walker" - revu à l’occasion pour le grand écran - émane directement de la PSP. Il fait les beaux jours de cette dernière console portable depuis l’année dernière…

Une scène de Metal Gear Solid Peace Walker HD Edition

Rien de (très) nouveau enfin de compte sous le soleil : ce n’est pas la première fois que la PS3 reçoit des jeux Collectors ; on pense notamment au récent "Tomb Raider Trilogy" ou encore au "God of War Collection" de 2010. Si l’on souhaite réellement prendre une petite brise de nouveauté, il faudra alors se tourner vers un autre titre en phase de parachèvement, le bien nommé "Metal Gear Solid : Rising", tout nouveau, tout beau, qui devrait sortir dans la foulée (?) de la trilogie New Look présentée ci-dessous.

Raiden le nouveau personnage titre de Metal Gear Solid Rising

Rising mettra à l’honneur le personnage de Raiden, un redoutable et précieux adjuvent dans la campagne solo de "Guns of the Patriots". Toutefois, il est à noter que l’intrigue de ce nouveau Hit se déroulera avant celle de "MGS4"… Si le label "jeu d’infiltration" semble maintenu sur ce nouvel opus, il est clair que les armes de ce personnage sont… Comment dire ? Un peu plus "tranchantes" que par le passé et on peut facilement imaginer que notre ami Raiden se fera facilement remarquer lorsqu’il sera en "mode attaque" ! C’est dans ce sens que vont les dernières info’s sur ce titre. Konami, lors de l’E3 de 2010, a ainsi annoncé que notre héros devra obligatoirement trancher - à l’aide de ses sabres - ses opposants s’il souhaite leurs soutirer informations et nouvelles armes. Ca promet !

Vidéo de présentation du Remix HD de Metal Gear Solid 3 : Subsistence…


Trailer du nouveau Metal Gear Solid : Rising…


En attendant de pouvoir goûter à ces nouveautés, si cela vous démanche, vous pour pouvez toujours télécharger sur le Playstation Network le titre initial "Metal Gear Solid" disponible depuis 2009, soit dix ans après la première sortie du jeu sur PSOne. Que les années vont vite !

18:35 Écrit par Thomas dans JEUX, NEWS, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Uncharted : Drake’s Fortune adapté au cinéma !!!

Uncharted Drake's Fortune

Sorti en décembre 2007, le jeu vidéo "Uncharted : Drake’s Fortune" permit aux développeurs de Naughty Dog d’offrir à la Playstation 3 l’un de ses tous premiers grands titres d’aventure… Un périple pixellisé mêlant paysages exotiques, trésors clinquants & légendaires, cibles patibulaires, humour cabotin… Sans oublier, quelques belles hordes de zombies voraces et, de surcroît, nazis ! Fort de ce menu, un second volet a vu le jour en 2009 alors qu'un troisième opus est attendu pour novembre de cette année. Mais si j’évoque ici cette franchise ce n’est pas pour me lancer dans une critique de jeu… Non ! Plutôt pour relayer une nouvelle qui a déjà fait le tour des revues de presse américaines : "Drake’s Fortune" sera apparemment porté sur grand écran par les studios Columbia Pictures

Accédez à l’article en cliquant ici

15:03 Écrit par Thomas dans CINEMA, NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/08/2010

MAFIA II : le GTA des années 50

Mafia II

Prévu pour inonder le monde du jeu vidéo ce 27 août, le titre "Mafia II" développé par 2K Czech se dévoile déjà quelque peu, le temps d’une mission éclaire, sur le PlayStation Network, à l’occasion d’une petite démo… Plongeons donc sans plus attendre dans les Années 50 pour y découvrir une aventure qui, malheureusement, ne baigne pas foncièrement dans l’originalité. Et pour cause, le nouveau titre édité par Take Two Interactive s’inspire profondément des produits signés Rockstar Games et en particulier de sa prestigieuse saga intitulée "Grand Theft Auto IV". Pire encore, on a l’impression à travers cette démo que l’élève ne supplante certainement pas le maître et peine même à faire jeu égal avec ce dernier...

MAFIA II

En effet, la caméra et les angles d’attaque sont parfois fastidieux à régler en pleine séance de tirs ! Frustrant tout ça ! La conduite de voitures anciennes (oblige !) et l’exercice de tir restent, pour leur part, d’un bon niveau de difficulté. A ce titre, "Mafia II" soigne peut-être davantage l’aspect "réaliste" qu’un "GTA" pourvu ici, en comparaison, d’un système de jeu plus orienté "arcade". Chacun optera pour sa préférence. Le point réellement fort de ce "Mafia" - deuxième du nom - est bien l’ambiance très accrocheuse qui transpire de ce titre ! Tout est prévu pour nous replonger allégrement dans l’ambiance si particulière des années Rétro… Décennies baignées, of course, dans le crime, la corruption, la trahison et la Vendetta. Voici un canevas que "Mafia II" devrait très bien exploité si l’on se base sur la petite démo testée…

MAFIA II

Des tubes d’autrefois qui ont fait swinguer nos grands-parents au bolides rutilants en passant par les fringues, les téléphones et, bien entendu, l’arsenal, tout est ici pensé pour que l’immersion prenne… & à la vue des premiers minutes du jeu, le challenge semble réussi… Au moins celui-là ! Pour le reste, ce second volet paraît réitérer la principale lacune qui entachait déjà le "Mafia" original - sorti sur PS2 -, à savoir, un titre qui a du mal à s’émanciper de la saga "GTA"... mais qui, à mon avis, offre nettement plus de qualités (notamment scénaristiques) que le médiocre "Saints Row 2".

MAFIA II

Il vous reste donc le choix, chers amis Gamers, de vous plonger dans l’univers si particulier (et très bien rendu par le jeu de 2K Czech) de la Mafia chère à l’Oncle Sam, ou plutôt de retrouver les excitants compléments de "GTA IV" dans "Episodes From Liberty City" ou encore de goûter à l’ambiance également très alléchante des Cow-boys avec le plébiscité "Red Dead Redemption" toujours chez Rockstar… Vous avez le choix des armes !

PREMIERES IMPRESSIONS : coeur_rougecoeur_rougecoeur_demicoeur_griscoeur_gris

La bande-annonce...

14:22 Écrit par TOM dans JEUX, NEWS, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |

16/08/2010

ça MOVE chez PlayStation !

PS3 Pack PlayStation Move

Pour la plupart des bambins et des ados (et de certains adultes aussi !), le mois de septembre est synonyme de morosité, de ciel gris (encore que cette année, il n’est pas utile d’attendre septembre pour y goûter !) et de rentrée des classes… Bref, ce n’est pas la joie ! Mais pour certains, et notamment pour les possesseurs de PlayStation 3, cette année, le mois de septembre aura un tout autre goût, nettement plus excitant et savoureux, avec l’arrivée du système Playstation Move… En effet, ce n’est maintenant plus qu’une question de temps avant le lancement de la petite "révolution" de Sony ; une "(r)évolution", c’est vrai, qui marche un peu beaucoup sur les plates-bandes de Nintendo en attendant que X-Box se lance également à l’assaut de ce type d’amusement…

Un Flingue pour la PlayStation Move

L’arrivée, dès le 15 septembre, de la Playstation Move (ou "PS Move" pour les intimes !) se déclinera en plusieurs offres autrement dit, en plusieurs Packs. Inévitablement, l’un d’entre eux proposera une console PS3 assortie d’une manette "traditionnelle", du jeu "Sports Champions" ainsi que de la fameuse Motion Controller. Et pour les déjà heureux possesseurs de PS3 me direz-vous ? Pas de panique ; il sera toujours possible d’acquérir séparément les différents composants de la PS Move, à savoir le Motion Controller et son Navigation Controller - vendus respectivement au prix de 36 euros* et de 27 euros* -. Toutefois, n’oublions pas que ce système ne fonctionne pas sans la caméra de Sony baptisée PlayStation Eye et qui revient à 39,99 euros*. On avoisine donc bien les 100 euros pour s’offrir cette petite nouveauté !

Un chargeur pour la PlayStation Move

D’autres alternatives s’offrent également à vous… A commencer par un Starter Pack, attendu au prix de 54 euros*, regroupant un Motion Controller, une caméra PlayStation Eye ainsi que le programme "Beat Sketch" - simulation virtuelle permettant différentes retouches de photos capturées par l’Œil de Sony -. Un assortiment similaire (toujours sans Navigation Controller donc !?) est prévu avec le jeu "Resident Evil 5 : Alternative Edition" pour 72 euros* ou encore un autre Pack, cette fois avec le jeu "Big 3 Gun Shooting", comprenant également une coque aux allures de pistolet, le tout pour 108 euros*.

The Shoot

En effet, Sony proposera plusieurs accessoires officiels pour compléter son catalogue à l’image d’un double-bloc de recharge (vendu aux dernières nouvelles à 29,99 euros*) et d’une coque reproduisant la position d’une arme (vendu pour 14,99 euros) idéal pour s’attaquer aux jeux de tir qui seront disponibles ! Justement, à ce sujet, quels seront les titres compatibles avec ce nouveau système de jeu ? Il y en aura pour tous les goûts - Sony espère clairement avec ce nouveau produit toucher un plus large public (il n’y a qu’à voir la bande-annonce de lancement !) avec notamment des simulations de tir, comme "The Shoot" & "Time Crisis : Rising Storm" (également baptisé "Big 3 Gun Shooting"), ainsi que des compilations de sports. Prenons, à ce titre, le jeu "Sports Champions" qui combinera tournois de tir à l’arc, combats aux sabres et tennis de table. Un titre très orienté combats et baptisé "Motion Fighter" est également attendu dans les premières semaines du lancement de la PS Move, comme également le titre "Move Party" se rapportant en une série de mini-jeux à l’attention des plus jeunes.

Sports Champions

Heureusement pour les Gamers plus exigeants, l’offre et les possibilités souhaitées par Sony vont plus loin encore… Il sera en effet possible dans un avenir plus ou moins proche d’exploiter ce nouveau système avec de gros titres qui font tout l’intérêt de la PS3. On annonce ainsi un futur "Killzone 3" qui pourra être combiné à la PS Move ainsi que plusieurs Patch’s gratuits - prochainement disponible sur le PlayStation Network - permettant d’adapter des titres tels que "Heavy Rain" et "Resident Evil 5" à ce système de jeu… En voilà (encore) une très bonne nouvelle !

Heavy Rain

*Prix indicatifs susceptibles d’évoluer (vers le bas ou vers le haut !).

La bande-annonce...

15:11 Écrit par TOM dans ACCESSOIRES, JEUX, NEWS, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |

13/03/2010

DANTE’s Inferno. Voyage au bout de l'ENFER

Dante's Inferno

Lorsque le nom de l’éditeur Electronic Arts est associé à l’adaptation d’un long-métrage hollywoodien en jeu vidéo, généralement, ça fait peur… Toutefois, "E.A." a toujours le chic de mettre en appétit les acheteurs potentiels, généralement en garantissant une bonne campagne promotionnelle. Avec le "tout nouveau - tout Gore" Dante’s Inferno développé par Visceral Games* (voila un nom qui en dit long sur le produit ! Très viscéral en effet ce "Dante" !), nos amis de chez E.A. ont apparemment (pour une fois !?) fait fonctionner leurs méninges pour nous offrir un titre sortant allégrement des sentiers battus. C’est, de prime abord, ce que l’on peut penser en visionnant l’ensemble des interviews des concepteurs et développeurs de ce jeu. Mais, à propos, sur quelle matière se base ce projet ?

Dante's Inferno

Ce dernier s’inspire, ni plus ni moins, de l’un des chefs d’œuvre de la littérature européenne du Moyen Age : La Divine Comédie de Dante Alighieri. Originaire de la ville de Florence, ce poète italien du XIVe siècle composa son récit épique entre 1307 et 1321. Dans celui-ci, en bon voyageur égaré dans la forêt obscure du péché, Dante trouve le chemin des Enfers. Guidé par le poète latin Virgile, notre héro - personnification de l’humanité toute entière - va parcourir, premièrement, les neuf cercles de l’Enfer avant d’accéder au Purgatoire, une montagne composé de neuf gradins. Après ce parcours rédempteur, Dante va finalement être conduit par Béatrice (son amour inspirateur et céleste) et par saint Bernard dans les neufs cieux symbolisant le Paradis. Voila donc pour la petite leçon d’histoire…

Dante's Inferno

S’inspirant ouvertement de la riche vision de l’œuvre de Dante ainsi que des nombreuses illustrations artistiques qui sont venues alimenter ce "mastodonte" de la littérature (pensons aux gravures de l’anglais William Blake ou encore à la "Porte de l’Enfer" sculptée en 1889 par Auguste Rodin - porte que l’on retrouve dans le jeu ! -), Visceral Games disposait bien d’une richesse visuelle et artistique de grande ampleur pour nous entraîner dans une aventure sanglante, lugubre et éprouvante. Justement, au niveau des décors, de l’ambiance générale ainsi de la noirceur des forces démoniaques, Dante’s Inferno rayonne ! Clairement, à l’entame de ce titre, le sol se dérobe sous nos pieds pour nous engloutir dans neuf cercles où règne l’horreur avec un grand « H ». C’est choquant, malsain, inquiétant et… C’est sans doute pour ça que les fans du genre céderont à la tentation d’acquérir ce produit qui pourtant n’est finalement pas bien extraordinaire !

Dante's Inferno

Après avoir massacré bon nombre d’innocents et avoir affronté et terrassé la Mort en personne durant la troisième Croisade en Terre Sainte, un chevalier de l’ordre des Templiers (encore eux !) rentre tranquillement à ses pénates dans l’espoir de retrouver et de combler sa promise, la belle Béatrice. Malheureusement, le chemin de croix de notre vaillant destrier, armé de la Faux de la Mort, ne fait que commencer. La promise de notre héro vient d’être crapuleusement assassinée ! Dans un souffle, l’âme de la jeune défunte est emportée dans les limbes. N’écoutant que son amour, le chevalier se précipite aux Portes des Enfers pour y affronter le cheptel le plus vil et démoniaque de toutes les salles bêtes qui pullulent dans le monde des ténèbres…

Dante's Inferno

Si à l’origine de son intrigue, Dante’s Inferno se la joue quelque peu Assassin’s Creed (des croisades, des templiers, des assassins et la douce Italie !), c’est bien sur les platebandes de la franchise God of War que le jeu d’E.A. marche. Loin pourtant de pouvoir concurrencer les Hits de Sony Computer Entertainment, ce Beat’Em All se résume à une succession de combats en arène où le mot d’ordre est simple : "massacrez-les tous". Entrecoupé de quelques séquences en 3D et en anime’ 2D (ce cocktail laisse planer, par moment, une impression de jeu réalisé à la va-comme-je-te-pousse) ainsi que de quelques rares scènes de "grimpettes" (évoluant sur un parcours affreusement dirigiste), Dante’s Inferno n’a peut-être finalement pas choisi les bonnes options en n’offrant aux joueurs qu’un simple défilé de combats en meute...

Dante's Inferno

C’est assez faiblard, surtout par les temps qui courent ! A ne surtout pas comparer à la prouesse des grands Hits de l’infiltration - comme l’incontournable Assassin’s Creed - ou aux aspirations salvatrices de certains titres comme Devil May Cry 4 ou Darksiders qui tentent, à l’inverse de "Dante", d’amplifier la portée ludique du genre Beat’Em All. Bref, les massacres à la chaîne peuvent être jouissifs mais dans un monde où ce genre de spectacles pullule, Dante’s Inferno apparaît davantage comme un ersatz plutôt faiblard de "God of War"… Inutile de préciser qu’avec l’arrivée du troisième chapitre de cette dernière franchise, le jeu d’Electronic Arts devrait rapidement se retrouver plonger dans les limbes de l’oubli. Dommage quand même pour un projet si prometteur et alléchant.

Dante's Inferno

Alors, à qui s’adresse ce jeu ? Certainement aux boulimiques des Beat’Em All toujours à rassasier, peut-être aux novices qui s’offriraient bien un charmant petit trip vachement morbide, ou, éventuellement, aux ultra-masochistes. Un conseil quand même : attendez deux ou trois mois pour que le prix de ce titre mincisse avant de découvrir son ambiance si… "Attachante" (comme du sang séché sur une lame oxydée).

PREMIERES IMPRESSIONS :

coeur_rougecoeur_rougecoeur_demicoeur_griscoeur_gris

*Visceral Games n’est autre que la nouvelle appelation du studio Electronic Arts Redwood Shores qui est à l’origine de la conception de jeux comme le "Parrain 2" et le plébiscité "Dead Space".

VIDEO

16:35 Écrit par TOM dans JEUX, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Un début 2010 très BEAT’EM ALL pour la PS3

Personnage du nouveau jeu Ken le SurvivantSorti en Février 2008 (il y a déjà deux ans !), "Devil May Cry 4" s’est rapidement imposé comme le titre Beat’Em All (littéralement "Frappez-les tous") indispensable sur la dernière console de salon de Sony. Mettant sans difficulté au placard des titre comme "Golden Axe : Beast Rider", "Viking : Battle for Asgard" ou encore "Heavenly Sword", l’un des tous premiers titres lâchés dans l’arène, "DMC 4" (pour les intimes) vient d’être /ou/ va être prochainement rejoints par quelques Hits : des titres qu’on attendait pas nécessairement autant à la fête et des valeurs sûres pour lesquelles les fans ont placé la barre très haut… Lisez plutôt "God of War III", "Darksiders", "Dante’s Inferno" ainsi qu’une adaptation du manga culte de Buronson et Tetsuo Hara, "Ken le Survivant (Fist of the North Star)" - titre original : "Hokuto Musô" -(image ci-contre).

► Retrouvez l'évaluation et les dernières infos sur "Viking : Battle for Asgard"...
► Retrouvez l'évaluation et les dernières infos sur "Golden Axe : Beast Rider"...

11:29 Écrit par TOM dans JEUX, NEWS, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |

23/10/2009

Les Dinosaures attaquent sur PlayStation 3


Jurassic : The Hunted

Une équipe de scientifiques aborde le triangle des Bermudes avec sérénité… Et pourtant ! Durant une tempête, leur bateau est projeté inexplicablement dans le temps à l’époque où la Terre était le terrain de chasse privilégié des dinosaures !!! Attendu en ce début Novembre aux ‘States, "Jurassic : The Hunted" - également connu sous le nom de "Jurassic : Lost Island" - devrait d’ici quelques mois envahir le Vieux Continent… Ce FPS (comprenez jeu de tir à la première personne) est édité par Activision, une société passée maître dans cette variété de jeux vidéo grâce, tout particulièrement, à la saga "Call of Duty". Activision est également connu pour sa fructueuse franchise "Guitar Hero" mais aussi pour plusieurs adaptations mollassonnes de longs-métrages hollywoodiens !

Jurassic : The Hunted

Jurassic : The Hunted

D’emblée, vu son sujet (la chasse aux - mortellement - féroces dinosaures) et son cachet FPS, ce "Jurassic" s’inscrit inévitablement comme le petit frère semi-caché de "Turok", un autre jeu de tir - développé par Propaganda Games - mettant le joueur aux prises avec d’effrayants monstres préhistoriques qui se taperaient bien un petit sandwiche de chair humaine ! Evidemment, difficile de ne pas penser à la saga cinématographique "Jurassic Park" lors de l’évocation de ce nouveau jeu qui, espérons-le, débarquera prochainement en Europe…

Jurassic : The Hunted

La bande-annonce qui suit trahit notamment une forte influence du premier film "J.P." réalisé en 1993 par Steven Spielberg… On peut ainsi retrouver dans ce Teaser un Dilophosaure à collerette, qui est en fait une pure invention du film : le Dilophosaure, suivant l’avis des paléontologues, n’a jamais été pourvu d’un tel "système" et n’a jamais craché de venin pour paralyser ses proies ! Mais bon, ça donne du piment à la partie… Dinosaures : 1 – espèce humaine : 0 !

Jurassic : The Hunted

La bande-annonce...

18:46 Écrit par TOM dans JEUX, NEWS, PS3 | Lien permanent | Commentaires (0) |